Chargé(e) de projet – Analyste en environnement – Secteur consultation et accommodement - Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL)

Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL)

Chargé(e) de projet – Analyste en environnement – Secteur consultation et accommodement

20 juillet, 2017 — 16 août, 2017

4 septembre 2017

www.iddpnql.ca

250, Place Chef-Michel-Laveau, bureau 201 Wendake (Québec) G0A 4V0

Sous l’autorité du Directeur de l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), le ou la chargé(e) de projet intégrera l’équipe du secteur en charge de l’analyse des consultations gouvernementales qui découlent des obligations constitutionnelles des gouvernements de consulter et d’accommoder les Premières Nations pour tout projet pouvant avoir un impact sur leurs droits.

Le ou la chargé(e) de projet aura à effectuer l’analyse de projets de mise en valeur des ressource naturelles (ex. projets miniers, forestiers, énergies, biodiversité, etc.), ainsi que des projets de lois, règlements, politiques et stratégies émanant des gouvernements et en lien avec les enjeux environnementaux et de développement durable des Premières Nations.

Salaire selon l’échelle salariale en vigueur.

Horaire flexible et semaine de travail raccourcie. Assurances collectives et régime de retraite avantageux offerts.

Stationnement gratuit, stationnement pour bicyclettes, accessible en autobus.

Assurer un travail d’analyse et de recherche sur différents dossiers environnementaux;

Effectuer l’analyse technique de projets et élaborer des recommandations pour le bénéfice des Premières Nations (exemples de projets : minier, forestier, d’énergie, biodiversité, lois, règlements, politiques, etc.);

Rédiger des documents de réflexion, des rapports, des notes d’allocution, des articles ou des mémoires sur les thèmes des projets de consultations et d’accommodements;

Développer des plans de travail;

Animer des groupes de travail et des téléconférences;

Rechercher, recueillir et développer des documents d’information et des outils en lien avec les sujets et projets pour lesquels les Premières Nations doivent être consultées et accommodées;

Assurer une veille informationnelle;

Développer des outils de vulgarisation (ex. : trousses d’information, affiches, publications, site Web, etc.) afin de sensibiliser les différents acteurs concernés par la consultation et l’accommodement des Premières Nations;

Autres tâches en lien avec la consultation et l’accommodement des Premières Nations.

Le ou la candidat(e) doit être disponible pour voyager à l’occasion. Il ou elle doit être en mesure de travailler dans des contextes variés.

Le ou la candidat(e) doit avoir un intérêt significatif et posséder des connaissances techniques suffisantes dans le domaine des évaluations environnementales et/ou des processus de consultation et d’accommodement des gouvernements du Québec et du Canada envers les Premières Nations.

Le ou la candidat(e) doit avoir une bonne connaissance des enjeux, priorités, perspectives et aspirations actuels des Premières Nations en matière de consultation et accommodement, d’environnement et de développement durable.

La connaissance des droits et de la jurisprudence autochtone serait un atout.

- Habiletés à communiquer à l’oral et à l’écrit
- Sens de l’organisation
- Capacité d’analyse et de synthèse
- Sens des responsabilités
- Capacité d’adaptation et autonomie
- Flexibilité
- Habiletés relationnelles, esprit d’équipe
- Jugement

Le ou la candidat(e) possédant une expérience de travail auprès des Premières Nations sera grandement considéré(e).

Le ou la candidat(e) doit avoir une bonne connaissance des outils informatiques usuels (Word, Excel, PowerPoint, Publisher, Outlook, etc.).

Le ou la candidat(e) doit posséder un diplôme universitaire ou autre équivalence dans un des domaines suivants : sciences de l’environnement, sciences de la nature (foresterie, biologie, géographie, etc.), droit, sciences sociales, sciences politiques, ou autre domaine lié au développement durable. Un diplôme de deuxième cycle pertinent (M.Sc., M.Env., etc.) serait un atout.

Le ou la candidat(e) doit pouvoir démontrer une excellente maîtrise du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit. La connaissance d’une langue autochtone serait un atout.

Date limite pour postuler : Mercredi 16 août 2017

Veuillez faire parvenir votre candidature (lettre de présentation et curriculum vitae) à l’intention de Michael Ross aux coordonnées suivantes :

Courriel: info@iddpnql.ca

À compétence égale, l’IDDPNQL accorde une priorité aux candidats autochtones.

Seuls les candidats retenus en présélection seront contactés