Chargé(e) de projet en matières résiduelles - Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Chargé(e) de projet en matières résiduelles

11 avril, 2018 — 29 avril, 2018

05/07/2018

www.iddpnql.ca

250, Place Chef-Michel-Laveau, bureau 201 Wendake (Québec) G0A 4V0

Sous l’autorité du directeur de l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), dans le respect des orientations et des politiques générales adoptées par l’IDDPNQL et des principes de la Stratégie de développement des Premières Nations du Québec et du Labrador, le ou la chargé(e) de projet en matières résiduelles sera responsable d’élaborer et de donner des formations aux gestionnaires et opérateurs d’installations de matières résiduelles. En collaboration avec l’équipe matières résiduelles, la personne travaillera également à informer et à soutenir les Premières Nations dans la mise en œuvre d’actions en lien avec les matières résiduelles.

- salaire selon l'échelle en vigueur
- contrat de 46 semaines (jusqu'au 31 mars 2019), avec possibilité de prolongation
- horaire flexible et semaine de travail raccourcie
- assurances collectives et régime de retraite avantageux offerts

- Développer du matériel de formation en gestion des matières résiduelles afin d’éduquer, d’informer et développer les capacités des différents acteurs concernés (techniques de compostage, gestion et opération des écocentres, systèmes de collecte, etc.) dans les collectivités des Premières Nations;
- Agir à titre de formateur itinérant auprès des acteurs clés en gestion des matières résiduelles (opérateurs, gestionnaires, etc.) en effectuant des tournées dans les communautés des Premières Nations;
- Identifier des opportunités et apporter son soutien aux communautés des Premières Nations désirant mettre en œuvre des actions en lien avec les matières résiduelles;
- Rédiger des documents, des outils, des rapports, des synthèses ainsi que des demandes de fonds afin de réaliser différents projets de gestion des matières résiduelles;
- Assumer divers mandats ponctuels ou spéciaux liés aux projets.

­ Le ou la candidat(e) doit avoir une aisance à communiquer son savoir et à s’adapter à son public (grands groupes, contexte seul à seul, opérateurs, gestionnaires, etc.);
­ Le ou la candidat(e) doit avoir une bonne connaissance des enjeux, priorités et perspectives actuels des Premières Nations en matières résiduelles;
­ Le ou la candidat(e) possédant une expérience de travail auprès d’un organisme autochtone ou des Premières Nations ou expérience de travail en milieu autochtone sera grandement considéré(e);
­ Le ou la candidat(e) doit pouvoir démontrer une excellente maîtrise du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit. La connaissance d’une langue autochtone est un atout;
­ Le ou la candidat(e) doit avoir une bonne connaissance des outils informatiques usuels (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.);
­ Le ou la candidat(e) doit être disponible pour voyager à l’occasion. Il ou elle doit être en mesure de travailler dans des contextes très variés.

­ Le ou la candidat(e) doit posséder un diplôme universitaire ou une combinaison équivalente de formation et d’expérience dans un des domaines suivants : sciences de l’environnement, géographie, sociologie, sciences politiques, développement communautaire, ou autre domaine lié au développement durable;
­ Une expérience à titre de formateur, en communication, en mobilisation et sensibilisation ou en recherche lié à la gestion des matières résiduelles ou à l’environnement sera grandement considérée.

Veuillez faire parvenir votre candidature (lettre de présentation et curriculum vitae) à l’intention de Michael Ross aux coordonnées suivantes :

Courriel: info@iddpnql.ca

À compétence égale, l’IDDPNQL accorde une priorité aux candidats autochtones.
Seuls les candidats retenus en présélection seront contactés.