Conseiller(ère) au secteur minier – formation et analyse de projets - Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Conseiller(ère) au secteur minier – formation et analyse de projets

20 novembre, 2017 — 07 décembre, 2017

12/18/2017

www.iddpnql.ca

250, Place Chef-Michel-Laveau, bureau 201 Wendake (Québec) G0A 4V0

Sous l’autorité du directeur de l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL), le mandat de la personne titulaire du poste sera divisé en deux principaux volets :

1) Développer et offrir des formations liées au secteur minier.

2) Analyser les projets miniers.

Durée du contrat : Jusqu’au 31 mars 2018, avec possibilité de prolongation (minimum de trois (3) années supplémentaires).
Salaire selon l’échelle salariale en vigueur.
Horaire flexible et semaine de travail raccourcie. Assurances collectives et régime de retraite avantageux offerts.
Stationnement gratuit, stationnement pour bicyclettes, accessible en autobus.

1) Développer et offrir des formations liées au secteur minier. Le conseiller ou la conseillère aura notamment à accomplir les tâches suivantes :
• Développer des formations adaptées aux besoins des Premières Nations et en assurer la mise en œuvre;
• Agir à titre de personne-ressource avec les Premières Nations et être à l’écoute de leurs besoins;
• Fournir des services-conseils stratégiques et techniques dans le cadre du processus de négociation d’entente sur les répercussions et les avantages (ERA);
• Soutenir les initiatives des secteurs territoires, des gestionnaires et des responsables des dossiers environnementaux et miniers dans les communautés autochtones;
• Faire la promotion des bonnes pratiques dans le secteur minier, soutenir les Premières Nations et encourager les promoteurs;
• Créer une banque d’outils.

2) Analyser les projets miniers. Le conseiller ou la conseillère aura notamment à accomplir les tâches suivantes :
• Offrir un soutien technique aux Premières Nations relativement aux activités et initiatives de mise en valeur et d’exploitation de ressources minérales situé sur leur territoire;
• Analyser le contenu des études d’impacts préparé par les promoteurs et identifier les enjeux spécifiques aux Premières Nations;
• Identifier les impacts des projets miniers sur l’usage courant des terres et des ressources par les Premières Nations;
• Rédiger des rapports, des synthèses et divers documents de vulgarisation;
• Offrir des services d’analyse pour commenter les études d’impact sur l’environnement (ÉIE) préparées par le promoteur.

­ Le ou la candidat(e) doit avoir une bonne connaissance des enjeux, priorités, perspectives et aspirations des Premières Nations en matière de planification territoriale, développement socioéconomique et de développement durable;
­ Une expérience de travail auprès d’un organisme autochtone, d’une Première Nation ou en milieu autochtone sera considérée comme un atout important;
­ Le ou la candidat(e) ayant une expérience de travail pertinente liée aux processus, procédures et méthodes d'évaluation des impacts de projets sur l'environnement sera considéré(e);
­ La connaissance des lois provinciales et fédérales applicables au secteur minier et aux évaluations environnementales est un atout;
­ Excellente maîtrise du français et de l’anglais à l’oral et à l’écrit. La connaissance d’une langue autochtone est un atout;
­ Bonne connaissance des logiciels informatiques de base (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.);
­ Détenir un permis de conduire valide. Le ou la candidat(e) doit être disponible pour se déplacer ponctuellement;
­ Il ou elle doit être en mesure de travailler dans des contextes variés.

 Habiletés à communiquer à l’oral et à l’écrit
 Capacité d’analyse et de synthèse
 Capacité d’adaptation et d’organisation
 Esprit créatif et innovant
 Autonomie et flexibilité
 Sens de l’initiative, capacité à influencer les autres et à bâtir des relations solides avec les partenaires
 Aptitude à effectuer un travail précis sous pression et à gérer la charge de travail en fonction des différents échéanciers

 Les candidats et candidates doivent être titulaires d’une formation universitaire de premier cycle (baccalauréat) dans l’un des domaines suivants : génie minier, génie géologique, géologie ou être titulaire d’un diplôme collégial (DEC) en technologie minérale ou d’une attestation d’études collégiales (AEC) en spécialisation technique en environnement minier. Toute combinaison de formation et d’expérience sera analysée et pourra être retenue.
 Une formation de deuxième cycle pertinent (M.Sc.) est un atout.

Veuillez faire parvenir votre candidature (lettre de présentation et curriculum vitae) à l’intention de Michael Ross aux coordonnées suivantes :

Courriel: info@iddpnql.ca

À compétence égale, l’IDDPNQL accorde une priorité aux candidats autochtones.
Seuls les candidats retenus en présélection seront contactés.