Journalier de production (Calandres) (Concours 2018-03) - Goodyear

Goodyear

Le centre de mélange Goodyear de Valleyfield est un fournisseur de produits de
caoutchouc auprès d'autres usines de Goodyear en Amérique du Nord employant près
de 200 personnes.

Journalier de production (Calandres) (Concours 2018-03)

21 mars, 2018 — 20 avril, 2018

Valleyfield

Relevant du Chef de section, le titulaire du poste effectuera divers travaux liés à l’opération des calandres pour le centre de mélange de Valleyfield. Le titulaire sera affecté à des tâches sur les quarts de douze (12) heures en rotation de jour et de nuit. La connaissance des procédés de transformation du plastique ou du caoutchouc est un atout important.

Exigences :

- Diplômes d’études secondaires (DES) est un atout important;
- Expérience pertinente au poste;
- Être proactif dans la solution de problèmes.

La personne doit posséder une excellente capacité d’apprentissage, elle doit faire preuve de minutie et être soucieuse des détails. Elle doit aussi s’adapter rapidement aux changements vis-à vis certaines situations imprévues.

Taux horaire à l’embauche: 18.47$/h (progression de 6 échelons supérieurs au taux d’embauche - taux maximums aux 6e échelons varies de 20.47$ à 28.47$) en plus des primes (soir/nuit de 0.45$/h et prime d’horaire continu de 0.90$/h) et avantages sociaux compétitifs.

Toutes personnes intéressées doivent soumettre leur curriculum vitae idéalement par courriel en indiquant le poste et le numéro de concours (il est fortement suggéré de joindre les preuves de qualification avec votre candidature) selon l’un des moyens suivants :

Par courriel : valrecrutement@goodyear.com
Par la poste : 2600, boulevard Monseigneur-Langlois
Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6S 5G6
Par télécopieur: 450 377-6499

De plus, vous pouvez laisser votre CV dans une enveloppe scellée dans la boîte postale en avant du poste de gardiens. Chaque candidature sera considérée, mais nous ne communiquerons qu’avec les candidats qui auront été retenus. Nous souscrivons au principe d’équité en matière d’emploi.